Premier septennat

                                                                            des GPR...

  Page publiée le 31 mars 2010 et actualisée le ...

Sept ans déja...

L'aventure a commencée en mars 2003 après deux années d'hésitation. Poussé par le désir de communiquer certes, mais surtout de mettre en commun nos connaissances pour les offrir aux adeptes de l'aéromodélisme et du planeur en particulier qu'ils soient novices ou bien chevronnés.

  • Désir de la plus haute importance aussi : celui de faire comprendre que créer, inventer, construire sont de véritables sources de satisfaction qui pour nos jeunes, vont très au-delà de l'aéromodélisme. En effet, comment sortir de la crise  - qui va durer très longtemps  - je vous le promets, si dans nos têtes nous avons renoncés à chercher, inventer, produire et surtout vendre ? Pouvons-nous indéfiniment nous contenter d'être de simples consommateurs - passifs -  en laissant les autres pays non seulement produire, mais maintenant créer ?
  • Désir de donner la parole à tous ceux qui hésitent, qui estiment - souvent à tord - que leurs réalisations sont sans intérêts.
  • Désir de montrer - non pas ce que vous aimez, mais ce que vous pourriez aimer. Par exemple le vol à voile, les méthodes modernes de construction, le vol en montagne rc et les fortes émotions qu'il procure. Bref, tenter de découvrir de nouveaux espaces pour conserver l'état de fraîcheur à  notre étonnement. Et ne pas oublier, que le but final est de rencontrer des personnes avec qui on se sent bien en évitant de médire sur les autres, car chacun de nous évolue dans sa sphère de valeurs qui lui est propre. Et cet espace doit toujours être respecté.
  • Désir aussi de montrer qu'il est peut-être utile de s'égarer sur des sujets qui nous concerne tous, car la vie n'est pas faite que de "collage de bouts de bois", quoique cette expression ne soit pas tout à fait appropriée lorsque l'on sait d'où viennent les modèles surmoulés - comme des emballages - et qui volent aujourd'hui sur tous nos terrains. C'est pourquoi pour oublier ce "vide technologique et culturel", je vous propose des balades : les vôtres, les miennes - pour redécouvrir des régions que l'on croit connaître. Le planeur Rc ne s'accomode pas de stagner toute l'année sur le même terrain. Il lui faut de nouveaux espaces, des rencontres, des voyages, alors profitons-en tout en pratiquant notre loisir de faire du tourisme en famille.
  • Désir de faire comprendre - une fois pour toute - que toute joie - dans notre loisir (et les autres...) - n'est durable que si elle est le résultat d'un effort personnel.

Alors que fait-on ? On continue ? j'sais pas...

Sincèrement une mise en jachère du site est nécessaire pour sa survie car à la longue, lorsque c'est toujours le même qui parle dans le poste, cela devient lassant pour ne pas dire pénible. Je me mets à votre place ! Et cela s'appelle de l'usure naturelle, quoiqu'on fasse: bien ou mal.

Laisser la terre se reposer quelques saisons c'est ce que pratiquaient jadis nos agriculteurs. Et puis il y a une deuxième raison, plus immédiate, pour ensemencer de nouveaux espaces il faut des semences et les GPR ne reçoivent plus suffisamment de graines : vos graines ! Et je ne tiens pas à me répéter ou bien me mettre à genoux pour vous solliciter, ce serait indécent.

 

 

 

 

 Vos raisons ? Elles sont multiples : il n'y a que l'embarras du choix !

  1. Je manque de temps
  2. Désolé, mais je n'ai pas de sujets dignes d'intérêt à proposer
  3. Mes réalisations méritent mieux qu'une publication dans les GPR
  4. Je ne vois pas l'utilité de montrer mes réalisations
  5. Je n'aime pas le ton et le contenu des GPR
  6. Les GPR ? Connais pas !
  7. Écrire trois lignes, j'sais pas faire
  8. Grands planeurs = planeurs de riches, je déteste !
  9. Site superficiel - pas assez technique - aucun intérêt !
  10. J'ai proposé un sujet et il n'a jamais été publié
  11. Il n'y a pas de blog: je veux des réponses immédiates !
  12. Je n'aime pas les conseils du webmaster
  13. Je ne lis jamais rien concernant les débutants
  14. Je ne viens sur le site que pour consulter la météo
  15. Je n'aime - ni lire, ni écrire : je construis c'est plus important
  16. J'aimerais mais j'hésite car je n'ai jamais rien publié...
  17. Je ne veux pas que l'on me connaisse, je préfère l'anonymat (pensez à la burqa, c'est aussi une solution...)
  18. Je viens sur le site lorsque j'ai une minute à perdre, mais ne comptez pas sur moi, j'ai mieux à faire.
  19. Je suis victime de la crise et j'arrête le modélisme
  20. Pas le moral, je préfère me taire
  21. Les GPR nuisent à mon activité d'artisan car on dévoile des procédés de fabrication.
  22. Les GPR nuisent aux mensuels vendus dans les kiosques : il serait bon pour nous qu'ils disparaissent.
  23. Je n'aime pas la publicité sur le site
  24. etc. etc.

Autant de raisons que d'individus. Et toutes ces raisons - sans exceptions sauf une, sont respectables et je les accepte sans redire car c'est votre choix. Excepté toutefois pour les artisans - ceux qui n'ont rien compris, car développer notre activité - le planeur - c'est développer la leur.  Et cerise sur le gâteau, mais c'est façon de parler, un artisan-revendeur de planeurs à qui je demandais un prêt pour tester le matériel avant publication et ainsi bien informer le lecteur (qui hier étaient 695 quand même...) m'a répondu : "Notre société n'a pas pour habitude de prêter du matériel à un inconnu".  La veille je recevais un mail d'une autre société pour qui les GPR n'étaient pas inconnus - mais inconnue pour moi - et pour cause : elle souhaitait bénéficier de la petite notoriété des GPR pour vendre des voitures de collections... j'ai refusé gentiment car ce n'est pas le sujet et en échange rien, mais à cela j'y suis habitué !

Bref, pour les "artisans-débutants" dans le métier, j'ai mis un moteur de recherche interne qui permet de trouver un sujet rapidement et entre autres sujets, de  savoir si le nom de votre entreprise est cité. Vous serez probablement surpris de trouver votre nom, une photo d'un planeur à vous,  une preuve de plus pour vous rappeler que les GPR n'ont pas l'intention de vous nuire, mais de vous aider ! Que c'est triste d'avoir à s'expliquer sur ce thème et cela me conforte dans mon choix de "jachère" car la bêtise à ce niveau me laisse pantois. Oui, j'ai mieux à faire !

C'est vrai que l'on préfère tous s'économiser en espérant que l'effort vienne d'ailleurs car nous manquerions tous de temps.

N'avoir qu'à cueillir, se servir si possible en cachette, cela évite - en plus - de perdre du temps pour remercier. C'est le revers de la médaille de ce puissant outil qu'est le Web où la cueillette  est gratuite : une sorte de paradis virtuel sur terre : une utopie de plus !

Mais quoi qu'il arrive, je ne remercierais jamais assez - toutes celles et tous ceux - qui ont contribués à cette belle aventure des GPR qui dure depuis 7 ans. Pas rien quand même !

GR