Le FOKA 4 de JPV...

  Page publiée le 28 décembre 2010 et actualisée le 02 mars 2011 

Présentation

le Fuselage

les Ailes

la Finition

le Vol

Les Calculs

 

E-mail du 02 mars 2011 de JPV

Bonjour Gérard,
whaouu! Superbe étude par des pointures connues ! Donc ma pratique rejoint la théorie et j'en suis très heureux. Avant même la sortie de cette étude complète j'avais reculé mon centrage à 114mm comme l'avait suggéré Claude. J'ai volé ainsi samedi au terrain : décollage au  pylône et ça correspond pile-poil.
Tu remercieras - de ma part - ces contributeurs importants du site ça ne peut qu'encourager d'autres modélistes à construire leurs modèles personnels. Puisqu'on doit se voir, tu auras la possibilité de te rendre compte directement aux manches de la radio des résultats de cette etude.

Merci encore de faire avancer le schmilblic!
Une petite video du décollage avec le pylône : mais ce n'est pas une Gopro !
A+JP

 

Le but du jeu avoué et souhaité est d'avoir - sur cet exemple, le Foka4 de Jean-Pierre, les avis de nos spécialistes en mécanique du vol.

Nous disposons - grace à leur travail - de nombreux programmes de calculs et je sais par expérience que l'on obtient pas toujours les résultats attendus car les programmes sont parfois mal utilisés. Apprendre donc à les utiliser - avec des cas concrets - me paraît très utile.

Et cela évitera de laisser s'installer - parmi certains d'entre nous, le doute pour vite revenir aux recettes de cuisine - pas toujours les plus appropriées.

Ce que je propose donc - c'est que chacun joue le jeu en ignorant le travail et l'analyse de son voisin  (pardon Jean-Pierre), pour nous expliquer comment - selon lui et son expérience - il aurait calé le Foka. Au bout du compte, nous devrions trouver une sorte de consensus sur le cas simple de cette  aile de Foka.

Par avance - merci à tous ceux qui voudrons bien donner leur analyse.

J'espère que JPV ne m'en voudra pas trop pour avoir choisi son planeur, c'est un simple cas d'école pour mieux aborder - à l'avenir - ce type de sujet.

Cette partie "calcul" rejoindra une fois l'étude achevée, le chapitre consacré à la conception et aux réglagles de nos planeurs.

GR

Les données du Foka 4 communiquées par JPV

Pour agrandir clic sur l'image

 

E-mail du 19 février 2011

Bonjour Gérard,


Tu attaques de bonne heure le matin les mises à jour du site !
Pour le Vé à 1°, il était paru dans RCM de avril 1985, une etude par Serge Barth sur les profils HQ qui donne tout un tas de renseignements sur le calage des ailes suivant les differents profils ainsi que le calage du stab par rapport aux dits profils et la recette simple applicable c'est :

  • calage égal à la courbure et stab à 1° de moins que l'aile ce qui nous donne bien 1° de Vé. Exemple HQ 2.5 calage à + 2.5° et stab -1.5°.


Si on regarde les conditions d'hier, on était vraiment en tout petit temps et la position du trim n'a pas bougée par rapport au réglage initial de l'atelier. La position du fuselage correspond bien à la ligne de vol du plan, mais il ne faut pas oublier non plus que le Foka a aussi une vocation de voltigeur et en augmentant ma charge alaire par une barre d'acier dans la clé avec des conditions meilleures je pense que ça va correspondre à mes attentes sachant aussi que même avec une charge alaire supérieure ça gratte encore. Il suffit de voler un peu plus vite ! Cerise sur le gâteau, il est beau en vol, ça change des fuselages canne à pêche... Heureux le gars !

A+JP

Si j'attaque de bonne heure Jean-Pierre, c'est pour tenter de dégager - pour mon activité personnelle - quelques heures et je ne réussis pas tous les jours...

Notre échange de courrier est intéressant car c'est un bon exemple et un vrai soucis lorsque l'on réalise ses propres planeurs.

Le calage de l'aile et le vé longitudinal en fonction du profil choisi !

Nous allons profiter de cet échange pour proposer à nos spécialistes de s'exprimer sur le sujet.

Le but étant d'éclairer chacun de nous dans un domaine paraissant obscur en essayant de se mettre à la portée de tous. Ce ne sera pas facile - mais nous allons essayer !

Par avance - merci - à tous ceux qui voudront bien s'exprimer sur le sujet.

GR

 

 Le premier vol !

E-mail du 18 février 2011

Bonsoir Gérard,

Ca y est - c'est fait - le Foka a volé : aux Pierres Pouquelées - à la Hague ! Cela se présentait mal ce matin vers 11h en arrivant, brouillard et léger vent de S-E. Vers 11h30 on commence à apercevoir la plage en-dessous, je lance le Shadow F3J, heureusement motorisé, sinon j'aurais fait de la marche à pied. Ca ne tenait pas. En désespoir de cause, nous décidons d'aller " casser une petite croûte" et fêter nos retrouvailles avec mes copains de la Manche. Vers 14h les choses s'arrangent, le ciel se dégage, Jean-Claude lance son DG 300 pour tester les conditions. C'est bon - on y va - pour le Foka et c'est parti !

Serge au Canon, Jean-Claude au lancer et ma pomme aux commandes. Tout droit, aucune retouche aux trims et comme tu peux le voir sur les photos sans le piloter ! Mise à part, peut-être le centrage à reculer un peu pour qu'il soit bien neutre, je n'ai plus qu'à achever la peinture. Et ce vol dans des conditions de F3J avec 14km/h de vent et il monte bien le bougre.
1° de Vé, profil HQ2.5/14 à 2.5/11 11kg 83g/dm² centrage à 36%. Pour la voltige j'ai juste passé deux boucles et deux tonneaux mais vu les conditions, ça ne tournait pas bien vite mais dans l'axe quand même.
Y-a du potentiel comme ils disent !  

A+JP

 

Jean-Pierre si ton vé longitudinal n'est que de 1°, je ne suis pas étonné que tu le trouves centré un peu avant à 36%. Personnellement, je choisirais d'augmenter ce vé à 1.8 pour voler à un Cz te procurant une meilleure finesse. Un faible vé à basse vitesse donnera un vol queue basse pénalisant par petit temps. En réduisant le vé on privilégie le vol à grande vitesse. A moins que ce soit cela que tu désirais.  GR

 

 

Jean-Claude le lanceur : une tâche qui exige de bien sentir le planeur tout en étant capable de maîtriser sa position dans l'espace. Ici parfaitement lancé et en ligne de vol.

La preuve : JPV estime qu'il est capable de se débrouiller tout seul !

 

 L'aventure commence pour le Foka aux Pierres Pouquelées, non loin de la Hague. Mise à part la météo (nous sommes en plein hiver, faut-il le rappeler), le site est exceptionnel ! Air laminaire venant du grand large, pente douce pour ne pas perturber l'écoulement, et des espaces verts pour poser ! Que voulez-vous de plus ?

 

Le Foka - comme tous les insectes se dirige vers la lumière... Que cette lumière ne l'éblouisse pas et qu'elle soit propice à d'autres vols pour d'autres photos - avec les finitions et toute la décoration. Bravo Jean-Pierre voilà encore une affaire rondement menée ! GR