Brignoles

                                                                       septembre 2009...

  Page publiée le 30 septembre 2009 et actualisée le...  

Salut Gégé,

Ca y est la 2ème r... des GPR de Brignoles s’est déroulée comme prévu ce WE. Je ne te parlerai pas du beau temps : on est en Provence, mais il est vrai qu’on a bien encapé* ! beau et chaud (25 – 27° les après-midi) durant les deux jours. Je ne te parlerai pas - non plus - de l’ambiance qu’il y a eu, tu t’en doutes, ni même des repas chauds préparés par nos amis de la section Hélico (un très bel exemple d’entraide, faut quand même le dire). Quant aux pompes, même pas j’en dirai mot ; à tel point que nos amis suisses venus nous envahir le terrain dès le samedi après-midi ont qualifié cette zone de « terrain pour handicapés » tant ces pompes étaient grosses ! Je ne te parlerai pas des 28 super pilotes venus de notre belle région de la bande méditerranéenne, d’Auvergne et de Suisse pour passer un WE agréable.

Bref, si je te dis que plus de 12 litres d’essence sont partis en l’air, tu comprendras aisément que c’est plus de 150 remorquages (répartis sur 4 avions) qui ont été effectué, mais ça, on n’en parlera pas non plus car c’est l’essence même des journées remorquage ! (jeu de mots...)

Donc plutôt que de parler de tout ça et d’autres choses encore, je pense que le mieux est de regarder les quelques photos ci-après pour se remémorer les bons moments passés ensemble et donner des regrets à tous ceux qui n’ont pu venir participer à cette belle rencontre !

A l’année prochaine pour ceux que cela intéresse…

Thierry Pasquet

Encapé : terme familier en Provence pour exprimer : "on a eut de la chance !"

 

 

 Jean-Louis un homme heureux et souriant : quoi de plus naturel après un superbe vol !

 le Duo de Pierre. - Oui mais que fait Olivier en compagnie de Jacques ? GR

 

Dimanche après-midi : en attente de voler (l’entonnoir n’a pas dépassé 8 machines en même temps !) le soleil tape dur et les discussions vont bon train.

La "barcasse" marseillaise c.. ! autrement dit l’ASK13 de David

 

Parfait alignement de l’ASK13 derrière l’Hektor attendant que sa vitesse OKay pour sortir

Et voilà ce que ça donne quelques 150 m plus haut : les deux planeurs ont quasiment la même incidence et le planeur est au dessus de l’avion : une excellente configuration pour un remorquage tranquille (tant qu’il y a du moteur !)

 

      l’aménagement cabine du Duo : précision et finition suisse exigée !

 

 Jean-Pierre (dit JiPi one forty two) en grande conversation avec Alex (dit Chouchou)

 Alignement Suisse : on commence par les fuselâââges, pis une ch’tit bière, un morceau d’gruyère, pis on verra plûs târd !

 

  KA6E de Jean-Louis - lou martigau - équipé féminin

 

 ASK21 de JP142 : un de ses premiers vols ce WE en Provence ;

Qu’est-ce qu'ill va bien !

Ci-contre deux nouveaux venus dans la région Aixoise et novices (en remorquage s’entend) Pierre-Henri et Loris (son fils) avec leur ASW28 ech ½ de chez Aeroglide. Nous devrions les retrouver sur pas mal de rencontres GPR : bienvenue à eux dans le grand cirque des journées GPR méditerranéennes.

 

 

 

  le Libelle Club d’Olivier. Au saumon Jean-Luc admirant la surface de la nouvelle piste de l’AMB, beau n’est-ce pas ?

et c’est parti : Fabien au remorquage et le Duo discus de Pierrot

 

  Ventus 2C également de JP142 derrière l’Hektor qui n’a pas chômé ce WE

 

Pylône Shembeck fixe : moteur réducté hélice repliable vers l’arrière façon calamar, mat profile : bien peu de traînée pour une simplicité d’utilisation optimale. Ce DG600 en 6m tout plastique de Chouchou décole du sol sans coup férir (piste en dur exigée quand même)

 

 

 

 

 le DG600 de "Chouchou" au décollage avec son calamar fixe

 

 Comme quoi il n’y a pas que du remorquage lors des journées GPR : ici un planeur 5 mètres de chez Reichard

 

 Non ce n’est pas un treuillage comme pourrait laisser supposer l’angle du câble mais le Fauconnet de Dominique qui est très léger alors que le remorqueur n’a pas encore déjaugé.

 

 ASG29 d'Eric (dit "Big moustaches) au décollage. Le pilote est allongé confortablement dans son baquet : tout les voyants sont au vert : take off.

 

 le Fauconnet pendant ce temps termine sa ballade au-dessus de la campagne brignolaise (prendrais bien un chti bout d’St Nectaire moué !)

 

  Quant à la "barcasse", elle n’est pas posée à la cime des arbres mais bien en finale !

 

 « JP142 demande la piste » le Contrôle répond : « Piste claire JP142» ; « OKay Control, alors j’essaie de me poser... »

 

  Traditionnelle photo de famille (une partie des pilotes uniquement car l’autre partie est déjà à l’apéro ou encore en vol : il est midi…)

Commentaires signés TP