… …

SHK sur le massif des Alpilles.....

  Page publiée le 04 septembre 2020 et actualisée le 03 novembre 2020

 

Lien vers la vidéo du vol agrémentée d'une musique propice à la détente mais pour cela il est préférable d'utiliser un casque et si vous le pouvez un grand écran car les images sont belles. Dans ces conditions il est probable que vous visionnerez cette vidéo en la parcourant dans sa totalité, ce qui est loin d'être le cas selon les statistiques. Bonne visualisation ! GR

 

Jeudi 03 septembre 2020 en Provence

Conditions MTO exceptionnelles pour ce vol de reprise avec le SHK. Il n'avait plus volé depuis le 30 novembre 2019... Le lieu choisi Romanin et un décollage vers 19heures, un peu tard pour la lumière mais les vrais et grands planeurs eux aussi appréciaient ces conditions exceptionnelles pour faire voler les débutants avec un petit nord très apaisé en fin de journée. Ce qui n'empêcha pas un de nos Janus  avec Antoine aux manettes  de réaliser un beau circuit dans les Alpes de 358 km !

Pas moins de quatre Mobius à bord du SHK plus deux au sol. De quoi faire une jolie vidéo à réserver pour la rentrée. En attendant des captures d'images des rushs pour vous montrer la face nord des Alpilles qui ne cesse de me fasciner.

GR

Conso Accu 1 : 1625mA  Accu 2 : 1642 mA 21V

18h42mn à l'instant de cette photo qui traduit la tranquillité de la masse d'air. Et le tout accompagné d'une belle "restit" sur le relief.

Le SHK est prêt, nous attendons un créneau pour pouvoir voler avant l'arrivée de la nuit ; le SHK a été révisé le matin même après une longue absence de vol

Préparatifs de la bête en prenant soins de ne rien oublier, en particulier les masselottes d'équilibrage des volets de profondeur

Le moment est venu de mettre sur "On" les 6 cameras et tout ce travail sans personnel qualifié et dédié à cette tâche... Et on n'oubliera pas le "Clap" de synchro si important lors du montage de la vidéo !

 C'est parti ! Le SHK a bien conservé son cap au décollage. Deviendrait-il moins imprévisible ?

et nous voici en l'air découvrant la lumière...

Une montée franche avec des moteurs qui font bien leur travail

Premier virage pour rejoindre le relief. Les moteurs poussent parfaitement. Tout va bien ! Et les Alpilles sont belles à cette heure particulière de la journée...

Le train est rentré et déjà je ressens les effets d'un air porteur qui se confirme en visionnant les vidéos

 un point blanc dans le ciel qui scintille et nos Alpilles caressées par les deniers rayons de soleil

Cap vers l'Ouest sans s'éloigner comme convenu avec les grandeurs

A gauche sur l'horizon le Ventoux et à droite le Luberon

Soleil de face dans un "grandeur" à cette heure, ce n'est pas toujours confortable

Des images qui seront encore plus belles...

...et de beaux éclairages que l'on retrouvera sur la vidéo

Avec cette photo je souhaite montrer à Dany que son amandier est toujours là et l'attend !

Une restitution qui permettait de prolonger le vol presque indéfiniment

en particulier dans ce secteur qui profite d'un albedo favorable en particulier en fin de journée

Joli éclairage sur le verger d'oliviers traité à la cendre

Les caméras là-haut montrent que l'horizon dans la spirale est stable

dans ces conditions paisibles nos planeurs sont plus faciles à piloter

Ci-dessous la cave de Château Romanin

Ici la Mobius surveillera la sortie du pépin et son comportement - qui ne fut pas exemplaire. Va falloir que je confectionne un nouveau parachute car celui-ci a été réalisé lors des essais et on peut mieux faire...

On a volé tard aux Alpilles et c'est bien !

On s'est offert deux passages dans cet air calme : un régal ! Ce planeur est un vrai plaisir à piloter!

Resource pour voir Jean-Louis (à droite) venu m'aider et votre serviteur. Tous les deux dans l'ombre pour ne pas être éblouis

"Moteur plein régime" comme me l'indique la voix mélodieuse en provenance de la Jeti

Puis retour au calme pour retrouver le charme du planeur

le château de Romanin est en-dessous. Si quelqu'un a l'intention de le restaurer, dépêchez-vous car cela devient urgent !

Début du deuxième passage avec l'éclairage particulier dessous le fuselage car les rayons du soleil sur l'horizon sont bas

Vue de la Mobius du Tx : passage en cours

C'est décidé on pose ! dans l'ordre : on sort le train, puis...

...on vérifie s'il est bien sorti et on actionne le sw 3 positions du parachute en faisant très attention de ne le basculer que d'un cran, sinon c'est un parachute de perdu !

 

Circuit plutôt court avec un parachute de freinage avec peu de place à l'hésitation car tout se déroule très vite. Et pas question comme pour les AF de le rentrer pour le sortir quelques secondes plus tard...  

Un parachute qui tournoie sur son axe signe qu'une suspente a une longueur inégale. Et il faut peu d'écart.

Virage serré avec le pépin, le SHK conserve toute sa maniabilité et c'est plutôt rassurant...

Posé en descendant le terrain ce qui se traduira par un très long roulage : pas loin de 200 mètres ! Je devais probablement voler un peu trop vite...Toutefois - dans ce secteur - la pente du terrain est la plus élevée.

 Les AF sont 'tout sortis' et le pépin en action

La preuve : les voici !

 

 Visiblement le parachute manquerait de surface

Mobius posée sur l'émetteur. La piste est fortement descendante, d'où la longueur de roulage excessive. Un choix dicté pour des raisons cinématographiques afin d'avoir  - à la fois - la vue sur les Alpilles et sur le parachute en action.

... comme par exemple ici

Les herbes sèches et rigides finirent par avoir raison de lui et il se décrocha tout seul grace au fusible prévu à cet effet

 Il roule toujours...

Formation d'ombres curieuses, à voir sur la vidéo !

Fin du vol ! Le soleil va disparaître derrière le massif des Alpilles. Un beau vol au compteur du SHK. A bientôt pour d'autres vols. GR